Lettre 31




Le 6/03/30

                             Mon cher papa,

Me voici sur la colline Musego ou « l’oreiller » – cela ne ressemble d’ailleurs que fort vaguement à un oreiller ! et l’oreiller est trempé … car il pleut ces temps-ci de belle façon ! A part cela, tout va très bien chez moi ! Il n’en est hélas pas de même chez mon collège Hermans qui se trouve encore aux Mokoto et qui a des ennuis avec ses boys, ses soldats, tout son personnel et surtout ses porteurs … enfin, il ne lui reste guère de travail là-bas et j’espère que dans une bonne quinzaine, il me rejoindra à Rutshuru ou un peu plus tard à Kisenyi.

Je viens de passer deux jours à la mission de Rugari où je deviens un habitué ! peut-être pourrais-je y retourner pour Pâques – sinon, je serai un peu plus tard à la mission de Nyondo, près de Kisenyi où je dois passer pour gagner un sommet là-bas.

Voilà un mois et plus que je n’ai plus rien reçu comme courrier d’Europe et de Bukavu – j’entends cependant de mon camp ronfler les moteurs au loin sur la route ! sales camions et sales camionneurs qui ne se soucient guère de mes caisses et de mes lettres !
J’espère bien que cela va arriver et bientôt, et qu’il y aura de bonne nouvelles de tous !
A tous, mille affectueux baisers et mille souhaits de joyeuses Pâques.
A bientôt une plus longue lettre, mon cher papa, je t’embrase, ainsi que ma chère mother, bien fort et affectueusement.

                             Léon



Et si on dansait ?
Matanga Ya Mobido – Le Grand Kalle

La pub de l'époque


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Si vous allez sur le site de Getty Images à la recherche de Rugari, vous ne verrez que des images de désolation, populations fuyant, militaires en armes...

https://www.gettyimages.fr/photos/rugari?mediatype=photography&page=2&phrase=rugari&sort=mostpopular